Aménager ses combles : idée pratique et économique

Aménager ses combles - Combles

Vous avez des combles au dessus de votre tête et vous ne savez pas quoi en faire ? Davis vous explique aujourd’hui les avantages de les isoler mais surtout de les aménager ! Gain de place, pièces supplémentaires et aides de l’Etat seront abordés dans cet article complet. Davis vous partagera également son goût aiguisé du style avec quelques exemples d’aménagement. 

 

Aménagement de combles - Combles

 

Complétez votre chez-vous avec vos combles 🙌🏼

Vous habitez dans une maison ou dans un appartement, sous les toits et vous avez besoin d’espace ? Il est temps d’investir les combles ! Cet espace de la maison est parfois jugé comme « perdu ». Et pourtant, il offre de nombreuses possibilités à votre intérieur ainsi que beaucoup de charme. En effet, l’isolation et ensuite l’aménagement de ses combles présentent de nombreux avantages. Tout d’abord, l’isolation a des avantages très connus de tous, elle permet d’éviter les déperditions énergétiques et donc d’éviter les pertes d’argent liées à des factures d’électricité élevées. Quant à l’aménagement de vos combles, l’avantage est évident : il permet de disposer de pièces supplémentaires et donc de plus de place dans votre logement !

Alors, si vous avez la main bricoleuse, vous pouvez tout à fait envisager de faire vos travaux vous-même. Avant tout, voici quelques conseils avant de vous lancer dans l’aventure.

 

Toi, toi mon toit 🏡

Toit - Combles

Plusieurs questions sont à se poser lorsque l’on entreprend la simple isolation ou l’aménagement de ses combles. Tout d’abord, vérifiez que l’espace sous la charpente peut être aménagé.

La charpente offre t-elle assez de place pour créer un lieu de vie ? En effet, la surface habitable doit être suffisante. L’article R*111-1 du Code de la Construction et de l’Habitation définit une surface habitable ainsi : « La surface et le volume habitables d’un logement doivent être de 14 mètres carrés et de 33 mètres cubes au moins par habitant prévu lors de l’établissement du programme de construction pour les 4 premiers habitants. Et de 10 mètres carrés et 23 mètres cubes au moins par habitant supplémentaire au delà du quatrième ».

Ensuite, comment est votre charpente ? La charpente est idéale lorsqu’elle forme un A. Elle laisse alors un espace raisonnable pour que les combles soient aménagés. On distingue la charpente traditionnelle (en A) de la charpente industrielle (souvent en W). Une forme traditionnelle permet de réduire considérablement les travaux à prévoir, la charpente n’ayant pas de modifications à subir. C’est le cas en revanche pour les charpentes industrielles qui sont constituées de fermettes en triangles, qu’on pourrait assimiler à des poutres posées en biais pour soutenir le toit. Vous devrez la modifier en construisant un plancher porteur et renforcer les fermettes pour pouvoir enlever ce qu’on appelle des fiches et contrefiches (ce qui forme un W).

 

Combles perdus

Les parties en rouge sur le schéma ci-dessus illustrent les éléments à poser dans vos combles pour garantir une structure stable. Un entrait haut ou retroussé sera aussi à ajouter sur chaque fermette. Attention à bien faire vos calculs pour ne pas risquer que le toit s’écroule ! Pour entreprendre de tels travaux, prévoyez bien deux mois avant de voir le résultat final.

 

Comment isoler mes combles ? 

Il existe deux grands types de combles : les combles perdus et les combles aménageables. Les combles perdus se distinguent par le fait qu’ils ne sont pas habitables, et ce pour diverses raisons. La surface habitable peut être trop petite ou les combles ne sont pas facilement accessibles.

Combles

 

L’isolation des combles perdus 💨

Selon votre type de charpente, son accessibilité et la configuration du sol, trois grandes méthodes d’isolation sont possibles pour isoler vos combles perdus :

  • Isolant à poser ou à dérouler ;
  • Isolation par soufflage ;
  • Par épandage.

 

Isolant à poser

Si votre charpente est accessible et configurée classiquement, vous pouvez opter pour une isolation par isolant à poser ou à dérouler. L’exemple le plus connu de ces types d’isolants reste la laine minérale (de verre, de roche…). Vous n’avez qu’à dérouler l’isolant sur les « solives », la partie constituant le plancher d’une pièce. Il faut compter environ 20 cm minimum pour limiter les déperditions thermiques. La laine minérale reste l’isolant le plus connu car le plus facile à manier et à installer. Préférez toutefois les isolants labellisés CE ou ACERM, garantissant la qualité du produit.

 

Isolation par soufflage

L’isolation des combles perdus peut être réalisée par soufflage. Cela représente une solution rapide, efficace et économique. L’isolation par soufflage consiste à déposer en vrac l’isolant (flocons de laine minérale, fibres de bois, ouate de cellulose…) sur le plancher. Ininflammable et incombustible, ces produits prêts à l’emploi n’absorbent pas l’humidité et permettent de combler tous les interstices. Cependant, les professionnels préconisent une hauteur de 30 à 35 cm pour garantir un bon niveau d’isolation. Il est conseillé de mettre en place un pare-vapeur indépendant afin d’éviter la condensation à l’intérieur de la paroi.

 

Isolation par épandage

Dernière solution pour vos combles perdus : l’isolation par épandage. Cette technique consiste à répandre entre les solives (poutres du plancher) l’isolant manuellement (laine de roche…). Munissez-vous d’un râteau pour égaliser l’isolant à la hauteur appropriée. La mise en place d’un pare-vapeur indépendant est également indispensable pour cette technique.

 

 

L’isolation des combles aménagés

Combles aménagés

 

Isolation sous rampant

L’isolation sous rampant, présentée sous forme de rouleaux ou de panneaux, consiste à appliquer un matelas d’isolant (laine minérale par exemple) directement sur la charpente. Par ailleurs, il faut conserver une lame d’air suffisante entre l’isolation et la couverture. Comptez entre 30 et 40€ le m² pour cette solution.

 

Isolation par l’extérieur

Si vous ne souhaitez pas empiéter sur votre surface habitable avec l’isolation, il est possible de l’effectuer par l’extérieur. Cette isolation appelée « sarking » consiste à placer une couche d’isolant entre la couverture et la volige (planche de bois mince utilisée pour la couverture). L’isolant se présente sous la forme de panneaux rigides (laine de roche, fibre de bois…) et peut être posée en couches croisées.

 

Isolation du plancher

Les deux techniques précédentes peuvent être complétées par cette dernière : l’isolation du plancher. Elle se fait par le biais d’une laine à poser ou à dérouler. Il faudra alors prévoir un plancher au dessus de l’isolation mais également un pare-vapeur avant la pose du matériau isolant.

 

(Presque) rien à déclarer 📝

La rénovation des combles n’entraîne pas d’extension du logement et ne nécessite donc pas un permis de construire. En revanche, si vous décider de poser des fenêtres, une autorisation de travaux sera demandée (histoire d’être sûr que celle-ci n’est pas faite pour espionner vos voisins…). Si vous comptez gagner des mètres carrés habitables, vous aurez à déclarer cette nouvelle surface auprès de votre caisse d’impôts.

 

Les aides financières de l’Etat 💰

#1 : Le Crédit d’Impôt de Transition Énergétique  ♻ 

Ce crédit d’impôt concerne les travaux d’isolation thermique des parois opaques, des toitures, des planchers bas et également des murs en façades et en pignons. Ce crédit d’impôt couvre 30% des dépenses réalisées. Attention cependant, le plafond est de 100 euros TTC par m² pour l’isolation intérieure et 150 euros TTC par m² pour l’isolation extérieure.

Par exemple, vous réalisez des travaux sur une surface de 100 m² pour un coût final de 3 000€. Vous avez donc droit à un crédit d’impôt de 900€ à déduire de votre impôt sur le revenu.

Crédit écologique - Combles

 

#2 : L’éco prêt à taux zéro

L’Etat a mis en place un prêt à taux zéro pour vos travaux. Il peut vous prêter jusqu’à 30 000€. Les travaux doivent comprendre la réalisation :

  • D’une combinaison de deux types de travaux : isolation de combles et installation d’un nouveau système de chauffage par exemple ;
  • De travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale moindre ;
  • D’une réhabilitation d’un système d’assainissement par un professionnel labellisé RGE.

Prêt à taux zéro - Combles

 

 

 

#3 : Le Pacte Energie Solidarité 🌳 

Ce pacte permet à toute personne éligible de bénéficier d’une isolation des combles à 1 euros pour 70 m² puis de 10 euros le m² supplémentaire.

Pacte solidarité environnement - Combles

 

 

#4 : Les aides locales et régionales ✔

Certaines régions ou département prévoient des aides spécifiques favorisant les travaux d’économie d’énergie. Pour savoir lesquelles, appelez directement votre mairie ou le conseil départemental ou régional.

L’ANAH, l’Agence Nationale de l’Habitat, aide les propriétaires dans leur projet de rénovation énergétique en fonction de leur revenu. Pour prétendre à l’ANAH, vos revenus annuels ne doivent pas dépasser les seuils suivants :

Seuils ANAH - Combles

 

4 murs et un toit 🏠

Une fois les travaux réalisés, comment aménager l’espace et surtout comment l’optimiser sous pente ? Pinterest nous a soufflé quelques idées pour vous :

Dressing combles
Crédit : archzine.fr

Des rangements adaptés : les placards et tiroirs sur-mesure sont parfaits pour loger sous les toits ! En effet, c’est un gain de place malin et qui permet d’utiliser le moindre cm². Même les petits « trous » peuvent laisser place aux objets de décoration donc n’hésitez pas à être créatifs. En tout cas, plus d’excuse pour ne pas ranger !

 

Comble verrière
Crédit : archzine.fr

Laissez rentrer la lumière !

 

Nous vous avions déjà parlé des verrières ici, eh bien celles-ci s’avèrent particulièrement adaptées pour les combles puisqu’elles laissent passer la lumière tout en permettant de créer deux espaces bien distincts. Envie d’une chambre parentale ? On pourrait même parler d’une suite tellement elle sera bourrée de charme. Les verrières créent un effet d’espace plus grand en menant le regard au delà de la vitre. Elles permettent aussi de mélanger les matériaux, notamment le bois et le métal, ce qui apporte beaucoup de modernité et de charme à la pièce. 

 

 

Créez votre cocon

Combles aménagés
Crédit : Pinterest

Le charme des sous-pentes est illimité ! Une guirlande suspendue au plafond, un hamac pendu à une poutre, un parquet chaleureux, vous pouvez vraiment valoriser cet espace avec des petites astuces. Certains installent même des filets à la place du sol pour créer un lieu consacré à la sieste, plutôt pas mal non ? Si vous aimez cette ambiance bohème, Davis vous donne 4 idées récup’ pour décorer votre intérieur d’objets vintage dans un article plein de créativité.

En fait, le but est de jouer avec les volumes, avec la hauteur sous plafond et avec les petits espaces confinés. Rendez cet espace intime avec des couleurs lumineuses et des matières agréables, des coins de détente et de calme.

 

 

Nous espérons que ce voyage parmi les combles vous aura mis plein d’idées dans la tête ! N’hésitez pas à visiter notre compte Pinterest pour toujours plus d’inspiration.

 

Bricolement vôtre,

DavisDavis - Roi des Combles

Partagez :

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les informations obligatoires sont marquées *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.